Présentation

Engagée aux côtés des collectivités et des opérateurs de service, la société est un acteur de premier plan dans le cadre du Plan France Très Haut Débit lancé en 2013. Il s’agit de promouvoir le très haut débit pour tous ; il est indispensable pour cela d’organiser l’industrialisation de l’activité, de structurer financièrement la société et de référencer les Opérateurs de Communication d’Envergure Nationale (OCEN).

Bilan 2015-2016 : De nouvelles parts de marché

L’année 2015 voit Altitude Infrastructure signer 4 nouveaux contrats régionaux / départementaux. L’objectif est de contractualiser 1 million de prises supplémentaires.

C’est également l’ouverture à un nouveau type de contrat public, l’affermage. Ce type de délégation de service public se distingue par le fait que les ouvrages nécessaires à l’exploitation du service sont remis au « fermier » par la collectivité qui – en règle générale – en a assuré le financement. Le « fermier » est chargé de la maintenance des installations et dans certains cas de leur modernisation ou leur extension.

C’est le cas pour les départements des Alpes Maritimes (06), Alpes de Haute-Provence (04) et Haute Alpes (05), ainsi que pour Manche Numérique (50). Pour la région Alsace (Haut-Rhin et Bas-Rhin), le contrat public retenu est de type concession. L’opérateur de réseau a donc pour mission de réaliser l’intégralité des étapes de mise en place d’un réseau de fibre optique : financement, conception, construction, commercialisation et exploitation.

Carte de déploiement de RIP - Altitude

Perspectives de déploiement – Plan 1 Million

Le Plan 1 Million répond à la volonté d’Altitude d’avoir 1 million de clients sur ses réseaux demain. Il faut pour cela organiser le déploiement en suivant trois axes principaux :

  • Industrialiser les réseaux en vue d’optimiser l’activité
    Il s’agit pour Altitude de se rapprocher de ses partenaires en mettant en place des directions régionales. Cette industrialisation passe également par le recrutement de collaborateurs et par l’automatisation des processus, de la livraison d’une prise jusqu’à la mise en service du client final.
  • Mettre en place une stratégie commerciale pour faire du très haut débit une évidence
    Afin de dynamiser le déploiement, il est nécessaire de concrétiser l’arrivée de nouveaux entrants sur le marché grand public et notamment au moins un Opérateur de Communication d’Envergure Nationale (OCEN). Altitude renforce également sa dynamique commerciale via WIBOX (opérateur de service) qui a été intégré au groupe en 2009.
    La société a également pour objectif d’innover sur le marché professionnel via de nouvelles offres et d’ouvrir ses réseaux FTTH (Fiber To The Home) au Gbits/s ; c’est le cas pour la totalité des commandes passées depuis mars 2016.
  • Soutenir la croissance de l’entreprise
    Dans le cadre du projet Alsace signé en 2015, Altitude accueille notamment les fonds Marguerite et Quaero Capital, investisseurs reconnus dans le domaine des projets d’infrastructure. En plus de conforter les partenariats financiers actuels, l’opérateur se doit de préparer l’arrivée de nouveaux investisseurs.

Et après ?

Altitude Infrastructure souhaite renforcer sa position de leader dans les années à venir. Plusieurs appels d’offre FTTH sont en cours pour couvrir de nouvelles régions en France. L’objectif affiché est de livrer 7 millions de prises d’ici 2022 et d’atteindre 30% de parts de marché.

Chiffres Clés 2016 - Altitude

Altitude Infrastructurehttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2016/11/logo_altitude_infrastructure.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2016/11/logo_altitude_infrastructure-300x140.jpgK-actusFoKus
Présentation Engagée aux côtés des collectivités et des opérateurs de service, la société est un acteur de premier plan dans le cadre du Plan France Très Haut Débit lancé en 2013. Il s’agit de promouvoir le très haut débit pour tous ; il est indispensable pour cela d’organiser l’industrialisation de l’activité,...