Bien que nous soyons encore loin des fêtes de fin d’année et des sempiternelles courses aux cadeaux, les constructeurs de jeux vidéo annoncent déjà des pénuries pour certains de leurs produits. C’est le cas de Nintendo, qui avait annoncé en juillet dernier la commercialisation d’une modernisation de sa console mythique, la NES, qui avait enchanté les gamers des années 1980.

NES Mini avec manette

Une NES 2.0

Baptisée NES Mini, la console a subi un sacré régime : fini la grosse boîte grise, le nouveau modèle tient dans la main ! Pour cela, plus de grosses cartouches : ce sont 30 des jeux les plus emblématiques du support qui sont intégrés directement dans la console. Il sera toutefois impossible d’ajouter d’autres jeux par la suite, puisque des petits curieux qui ont ouvert la NES Mini pour évaluer sa conception ont souligné l’absence de processeur adapté.

Plus de prise Péritel non plus : la console se connecte avec un câble HDMI, bien plus pratique pour nos écrans contemporains mais aussi plus qualitative. Possibilité sera donnée aux possesseurs de jouer en haute définition et à 60Hz (contre 50Hz à l’époque, ce qui rendait les jeux plus lents), pour un meilleur confort de jeu. On ne parle pas de révolution totale des graphismes, mais plutôt d’un travail sur les pixels qui permettent de camoufler un peu l’âge respectable de ces classiques. Les plus nostalgiques pourront néanmoins choisir de jouer dans les résolutions originales, avec des filtres simulant l’affichage sur un téléviseur cathodique.

Autre changement : la NES Mini se branche en USB, par le biais d’un adaptateur secteur qui n’est toutefois pas fourni, mais que la plupart des possesseurs de smartphone connaissent déjà. Enfin, la manette fait son grand retour et reste inchangée. Si vous souhaitez inviter des amis à vous rejoindre dans une partie, Nintendo propose une deuxième manette vendue séparément.

Enfin, le dernier apport du constructeur nippon est la gestion de multi-sauvegardes, avec possibilité d’enregistrer sa progression à tout moment. Un point qui rappellera aux vieux de la vieille l’obligation de laisser la console allumée si l’on souhaitait continuer son parcours dans le jeu. En effet, la sauvegarde des jeux était loin d’être aboutie à l’époque.

Histoire de vous (re)faire une idée du produit, voici la vidéo de présentation qui joue à fond la carte nostalgique, tout en détaillant les changements apportés par la console.

Déjà en rupture de stock

Près de 30 ans après ses premiers pas sur le sol européen, la vague NES est toujours aussi forte : pour preuve, cette mouture 2016 fait partie des tops précommandes depuis son annonce. À l’approche imminente de sa sortie, les retardataires se retrouvent bien peinés, puisqu’il faudra compter plusieurs semaines (voire plusieurs mois) aux magasins pour satisfaire toute la demande.

Sega n’a toutefois pas tardé à répliquer, puisqu’un modèle miniature de la Mega Drive est d’ores et déjà disponible en version portable ou console. Cette dernière se distingue de sa concurrente en proposant une compatibilité avec les cartouches de jeu originales, et près de 80 jeux intégrés ainsi que deux manettes sans fil.

Megadrive Mini

Gageons que cette fibre nostalgique amènera bientôt la réédition d’autres consoles, pour le plus grand bonheur des collectionneurs et des fans de rétrogaming !

Et vous, allez-vous craquer pour un de ces deux modèles ? Plutôt Nintendo ou Sega (ou les deux) ?

 

Noël 2016 sera nostalgique avec la NES Minihttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2016/11/nes-mini-1024x512.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2016/11/nes-mini-300x300.jpgMarionAKtualitésJoystiKNouvelles TeKnologies
Bien que nous soyons encore loin des fêtes de fin d'année et des sempiternelles courses aux cadeaux, les constructeurs de jeux vidéo annoncent déjà des pénuries pour certains de leurs produits. C'est le cas de Nintendo, qui avait annoncé en juillet dernier la commercialisation d'une modernisation de sa console...