Avec le succès fulgurant de Pokémon GO cette année, le grand public a découvert les joies (et parfois les peines) de la réalité augmentée. Si vous n’avez pas lu le K-Actus de ce mois-ci, nous vous rappelons que la réalité augmentée consiste à intégrer des éléments fictifs dans l’environnement capté par une caméra. Elle se distingue donc de la réalité virtuelle, pour laquelle il s’agit de se plonger dans un univers totalement imaginaire et coupé du monde extérieur.

Plusieurs entreprises ont vu dans cette technologie une opportunité pour leur développement, et travaillent actuellement sur des prototypes basés sur la réalité augmentée. L’échec commercial des Google Glass en 2014 semble un lointain souvenir, à en croire l’engouement d’Apple et Snapchat.

Google Glass

Bientôt des Apple Glass ?

Du côté de la firme à la grosse pomme, rien n’est encore confirmé, mais des rumeurs circulent depuis quelques jours sur un hypothétique lancement de lunettes de réalité augmentée. Celles-ci afficheraient des messages et des informations dans le champ de vision des utilisateurs, à la manière des Google Glass. Etant donné l’intérêt manifesté publiquement pour la réalité augmentée de la part du PDG Tim Cook , l’idée semble loin d’être farfelue.

Snapchat met du fun dans vos photos

Chez Snap, maison-mère du réseau social Snapchat, c’est un peu plus concret. Le réseau social agrémente régulièrement des filtres permettant de rajouter sur des photos des éléments comme des oreilles d’animaux, ou encore de revêtir un costume de policier moustachu. Une étape supplémentaire a été franchie il y a peu : de nouveaux filtres, baptisés « World Lenses », permettent désormais d’interagir avec son environnement, en implémentant des nuages mignons qui vomissent un arc-en-ciel ou en faisant pleuvoir des cœurs. Mais ce n’est pas tout !

Snapchat Spectacles

Une paire de lunettes connectées, semblables à des lunettes de soleil, sont également commercialisées aux Etats-Unis depuis le week-end dernier (en attendant une possible arrivée en France). Ces Spectacles permettent de prendre photos et vidéos, qui sont ensuite transmises au smartphone avec lequel elles sont synchronisées. On peut facilement imaginer les futures applications des Spectacles, bien que ces dernières soient pour le moment une façon de réenchanter l’utilisation de Snapchat qu’un réel outil de réalité augmentée.

Et Microsoft dans tout ça ?

 L’éditeur de logiciels ne compte pas laisser passer le train de la réalité augmentée, puisque les premiers modèles de HoloLens  seront distribués à la fin du mois. Annoncées au Comic Con de 2015 où elles avaient fait grand bruit, ces lunettes connectées dont le design s’apparente plus aux casques déjà disponibles sur le marché, comme l’Oculus Rift. L’autre distinction majeure par rapport aux autres produits est la façon dont l’affichage des données s’effectue en trois dimensions, en prenant en compte la taille de la pièce. Fini donc les images plates sur la surface des verres, les formes prennent vie devant soi. Une technologie qui a un coût, puisqu’avec un prix unitaire chiffré en milliers d’euros, Microsoft souhaite avant tout cibler les professionnels avec ses HoloLens, et particulièrement les grands groupes ayant le budget adéquat pour investir de telles sommes.

HoloLens

D’autres projets sont en cours de développement, secrètement ou non, car la réalité augmentée est dans tous les esprits, et surtout ceux des concepteurs. Globalement plus abordable que les dispositifs de réalité virtuelle, celle-ci a de meilleures chances de percer auprès du grand public. Mais après l’échec des Google Glass, rien n’est moins sûr. Nous resterons attentifs à l’actualité au fil des mois, en attendant de voir ce que 2017 nous réserve.

La course à la réalité augmentée est lancéehttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2016/11/hololens-couv-e1479301495355.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2016/11/hololens-couv-e1479301495355-300x300.jpgMarionNouvelles TeKnologies
Avec le succès fulgurant de Pokémon GO cette année, le grand public a découvert les joies (et parfois les peines) de la réalité augmentée. Si vous n'avez pas lu le K-Actus de ce mois-ci, nous vous rappelons que la réalité augmentée consiste à intégrer des éléments fictifs dans l'environnement...