C’est désormais officiel : les films français ont plus de spectateurs à l’étranger que sur notre territoire. Le CNC (Centre National du Cinéma et de l’image animée) a en effet publié, le 24 novembre dernier, des chiffres sur la fréquentation des productions cinématographiques de l’Hexagone. La France est ainsi le pays européen qui exporte le mieux ses films, avec 111,4 millions d’entrées en 2015. Un chiffre impressionnant, quand on sait que 80% de la programmation mondiale des salles obscures est représentée par les États-Unis.

Taken 3Les recettes liées à l’export de films français sont au plus haut depuis 2003, avec 215,8 millions d’euros. Ajoutez à cela les coproductions étrangères, et l’on atteint les 470 millions d’euros de recettes. Le film ayant rencontré le plus de succès est Taken 3, film tourné en anglais mais réalisé et co-produit par un Français, qui a rencontré un succès fulgurant en Amérique du Nord et en Chine. Suivent Le Petit Prince et Le Transporteur Héritage : à eux trois, ces films réalisent deux tiers des entrées totales. Les comédies françaises ont également connu un beau succès, avec La Famille Bélier et Qu’est-ce qu’on a fait du bon Dieu. Au total, dix films ont dépassé le million d’entrées à l’international.

Une ambition qui ne s’arrête pas là

Fort de ce succès grandissant, le CNC a mis en place un « plan export » avec une enveloppe de 12 millions d’euros par an, afin de renforcer la présence du cinéma français dans des zones comme l’Amérique du Sud ou l’Asie. Celles-ci sont friandes de productions hexagonales, puisqu’elles ont respectivement accueilli en 2015 22,6 millions et 29,4 millions de spectateurs pour des films d’origine française. Ce budget alloué à l’export permettra donc d’adapter les long-métrages à l’international, en élevant le niveau artistique requis pour pénétrer certains marchés comme la Chine, où le nombre de films étrangers admis en salles est très restreint.

Cinéma Chine

Afin de soutenir les exportations de films à l’étranger, le CNC a également mis en place une subvention de 90 centimes d’euros sur les entrées réalisées dans 55 pays à travers le monde, comme les États-Unis, mais aussi le Vietnam ou encore certains pays d’Afrique. Cette « prime au succès » sera accordée jusqu’à 700 000 entrées et plafonnée à 250 000€, une somme qui sera réinvestie dans de nouveaux films. Le CNC espère ainsi augmenter le nombre de films exportés (585 en 2015), le nombre de pays diffusés et le nombre de spectateurs.

Le cinéma français se vend mieux à l'étrangerhttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2016/11/the-artist.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2016/11/the-artist-300x256.jpgMarionAKtualitésPop Korn
C'est désormais officiel : les films français ont plus de spectateurs à l'étranger que sur notre territoire. Le CNC (Centre National du Cinéma et de l'image animée) a en effet publié, le 24 novembre dernier, des chiffres sur la fréquentation des productions cinématographiques de l'Hexagone. La France est ainsi le pays...