Les journalistes du Monde ont mis en ligne le 1er février  un ensemble d’outils afin d’aider les internautes à distinguer les sites relayant des informations dont on peut contester l’authenticité.

Les années 2015 et 2016 ont été marquées par la propagation de fausses informations (également nommées « fake news »), notamment en cas d’attentats ou lors des campagnes du Brexit et des élections présidentielles américaines. À l’heure où le flux d’information est continu et en quantité importante, il est difficile de distinguer les informations fiables de celles construites de toutes pièces.

Pour aider à faire la part des choses, huit journalistes du Monde, regroupés sous l’appellation Les Décodeurs, ont mis au point trois outils afin d’aider les internautes à distinguer les sources d’information fiables. Créé en 2009 sous forme de blog, le groupe se donne pour mission de vérifier les rumeurs ou bien les propos des personnalités politiques afin de donner un aperçu objectif des faits au-delà de leur possible instrumentalisation. Avec la campagne présidentielle française, 2017 risque d’être une année chargée pour eux !

Leur outil, baptisé Décodex, a pour objectif de fournir, de façon simple et rapide, des outils permettant de vérifier l’information en ligne.

Un moteur de recherche inversé

Ce moteur de recherche permet de vérifier la fiabilité d’un site en utilisant son nom ou son adresse web. Si celui-ci est présent dans la base de données (qui recense pour le moment 600 adresses web), une bulle d’information apparaît pour indiquer sa nature.

  • Le site est en principe plutôt fiable.
  • Certaines informations propagées sur le site manquent régulièrement de sources ou sont imprécises. Il convient d’être prudent et de confronter ces informations avec d’autres sources.
  • Le site diffuse régulièrement de fausses informations ou des articles trompeurs. Il est impératif d’essayer de retracer l’origine de l’information, ou de chercher des sources plus fiables.
  • Le site est reconnu comme étant parodique ou satyrique. Il n’a donc pas vocation à diffuser de vraies informations et est à prendre au second degré.
  • Le site n’est pas une sources à proprement parler ou sa fiabilité est trop variable pour être analysée selon les critères des Décodeurs. Là encore, il faut chercher d’autres informations ou remonter à son origine.

Classement sites du Décodex

Le moteur de recherche constitue plus une aide de lecture qu’un jugement de valeur des sites. La grille méthodologique utilisée pour constituer le classement des sites repose sur la fiabilité journalistique, avec des questions comme :

  • Les informations publiées sont-elles variées ?
  • Indiquent-ils les sources ?
  • Les auteurs sont-ils identifiés ?

Pour accéder au moteur des Décodeurs, rendez-vous sur http://www.lemonde.fr/verification/.

Un robot Facebook pour la chasse aux intox

En discutant avec ce robot via la messagerie Facebook, vous pouvez lui soumettre des articles afin que celui-ci vérifie sa fiabilité. S’il a été passé au crible par les Décodeurs, vous obtenez rapidement un verdict. Vous pouvez également procéder à une recherche par mots-clés.

Bot Facebook Décodeurs

La base de données étant encore en développement, cette technique manque de précision sur des articles récents (c’est-à-dire de quelques heures). Le service gagnera sûrement en efficacité dans les prochaines semaines.

Une extension de navigateur

Disponible sur Mozilla Firefox et Google Chrome, ce petit programme s’ajoute à votre navigateur web et vous permet de vérifier, au fil de votre navigation, si le site que vous visitez est fiable. L’information reste discrète mais visible dans le coin supérieur droit de votre écran, en cliquant sur le logo des Décodeurs (une lettre D entourée d’un cercle) dont la couleur change en fonction de la fiabilité du site sur lequel vous naviguez.

Ces outils n’ont pas vocation à remplacer l’esprit critique dont doivent faire preuve les internautes lorsqu’ils naviguent sur Internet, mais à faciliter leur navigation et à empêcher la propagation de masse d’informations dont la fiabilité est à mettre en doute. Pour aider à avoir une démarche critique et objective sur les informations en ligne, les Décodeurs mettent à disposition des ressources en ligne sur différents thèmes, comme des conseils pour juger la fiabilité d’un site ou encore vérifier une image qui circule sur les réseaux sociaux.

Décodeurs ressource sondage

Un arsenal d'outils pour traquer la désinformationhttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/02/desinformation.jpeghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/02/desinformation-300x300.jpegMarionNouvelles TeKnologiesDécodex,fausses informations,Les Décodeurs,sites d'information en ligne
Les journalistes du Monde ont mis en ligne le 1er février  un ensemble d'outils afin d'aider les internautes à distinguer les sites relayant des informations dont on peut contester l'authenticité. Les années 2015 et 2016 ont été marquées par la propagation de fausses informations (également nommées 'fake news'), notamment en cas...