Pour lutter contre la pollution qui prend de plus en plus d’ampleur en Chine, l’architecte italien Stefano Boeri s’est lancé dans la construction d’immeubles végétaux afin de purifier l’air.

Nous vous parlions récemment de la volonté de la Chine de réduire son impact écologique avec les vélos en libre-service : aujourd’hui, c’est grâce à des tours végétales.

La ville de Nanjing s’apprête à accueillir une véritable forêt verticale qui s’étendra sur deux immeubles. Ces building seront composés de 1 100 arbres et 2 500 plantes et buissons qui devraient produire 60kg d’oxygène par jour en absorbant le dioxyde de carbone ambiant. Avec 1,6 millions de morts par an dû à la pollution, le constat est tel que le gouvernement chinois a décidé de tout mettre en place pour limiter cette catastrophe écologique.

Il faut environ deux ans aux botanistes et architectes pour mettre au point ces immeubles. Ils seront composés de végétaux sélectionnés suivant leur résistance, poids, arrosage ou encore leur orientation par rapport au soleil. En plus des vertus en terme de purification de l’air, le projet « Vertical Forest » va permettre de réintégrer la biodiversité dans la ville.

Ces tours seront utilisées pour accueillir des hôtels, musées, bureaux et une école d’architecture. Un beau projet qui ne devrait pas s’arrêter là, puisque l’architecte a l’intention de construire des immeubles similaires dans d’autres villes chinoises. En attendant, les premières tours devraient apparaître en 2018.immeuble-vegetal-chine

Le projet en vidéo 

La Chine construit des forêts verticales pour résister à la pollutionhttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/02/immeuble-vegetal-chine-1.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/02/immeuble-vegetal-chine-1-300x300.jpgFannyÉKologieChine,co2,écologie,forêt,forêt verticale,immeuble végétal,immeubles végétaux,plantes,Pollution,végétaux
Pour lutter contre la pollution qui prend de plus en plus d'ampleur en Chine, l'architecte italien Stefano Boeri s'est lancé dans la construction d'immeubles végétaux afin de purifier l'air. Nous vous parlions récemment de la volonté de la Chine de réduire son impact écologique avec les vélos en libre-service :...