Babcock Ranch est la première ville verte des États-Unis : maisons écologiques, restaurants de produits locaux, ferme fonctionnant à l’énergie solaire, etc. Reste à trouver ses futurs habitants !

La ville est située à Punta Gorda en Floride, à proximité d’une réserve naturelle nationale. C’est donc le cadre idéal pour bâtir une banlieue résidentielle écologique, pionnière en Amérique et qui a attiré près de 15 000 curieux depuis le début du mois de mars.

Un projet ambitieux

Derrière ce projet se cache Syd Kitson, un ancien joueur de football américain reconverti en promoteur immobilier. Après avoir acheté plus de 38 000 hectares de terrain au sud-ouest de la Floride et en avoir revendu une majorité à l’État, il a conservé 7 300 hectares pour construire une ville respectueuse de l’environnement. Au vu des photos intérieures, on ne se doute pas que ces maisons sont construites avec les dernières normes environnementales, tout en étant dotées de tout le confort moderne !

Maison témoin Babcock Ranch

Un changement radical de mode de vie

En plus de ces habitations, les futurs propriétaires de Babcock Ranch pourront bénéficier d’un restaurant de produits locaux, ainsi que de véhicules électriques rechargeables sur les places de parking dédiées. Les transports publics sont assurés par une navette électrique sans chauffeur d’une capacité de 12 personnes et se déplaçant par portion de 800 mètres à raison d’une vitesse de 16km/h.

Restaurant Babcock Ranch

Enfin, près d’une dizaine de kilomètres de sentiers pédestres sont d’ores et déjà sortis de terre ; 80 sont prévus au total. Dans un pays où la pollution aux hydrocarbures est une des plus importantes au monde, notamment à cause de l’omniprésence des voitures, ce projet est une prise de risque assumée. Enfin, la ville dispose d’une ferme solaire de 180 hectares qui lui permettra de fournir l’équivalent de la consommation de 20 000 logements à la société locale qui fournit l’électricité.

Carte de Babcock Ranch

Le meilleur à venir ?

La construction de la ville est loin d’être achevée : plusieurs maisons témoin servent de démonstration pour les acheteurs potentiels, mais de nombreuses habitations sont encore à construire. Néanmoins, l’école publique qui ira de la primaire au collège affiche déjà complet, alors que son ouverture est prévue à la rentrée prochaine. De même, la première maison vendue a été estimée à 460 000$, soit le double du prix moyen d’achat dans la région !

Chantier Babcock Ranch

Des maisons plus modestes seront construites pour accueillir les habitants réticents à débourser une telle somme, pour un prix d’achat compris entre 180 000 et 220 000$. L’ambition de Babcock Ranch est d’accueillir une communauté de 50 000 personnes dans les vingt prochaines années.

Êtes-vous séduit(e) par cette initiative ? On attend vos avis en commentaire !

Ville verte cherche habitantshttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/03/babcock-ranch-rend-3d.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/03/babcock-ranch-rend-3d-300x300.jpgMarionÉKologiealimentation locale,Babcock Ranch,écologie,énergie solaire,véhicules électriques,ville
Babcock Ranch est la première ville verte des États-Unis : maisons écologiques, restaurants de produits locaux, ferme fonctionnant à l'énergie solaire, etc. Reste à trouver ses futurs habitants ! La ville est située à Punta Gorda en Floride, à proximité d'une réserve naturelle nationale. C'est donc le cadre idéal pour...