Virtualis est une entreprise française spécialisée dans l’application de la réalité virtuelle dans le domaine de la santé. Parmi leurs produits, CinetoVR aide à guérir le mal des transports !

Un pionnier dans son domaine

Virtualis a été créée par Franck Assaban, un kinésithérapeute spécialisé en rééducation vestibulaire (c’est-à-dire le développement de nouvelles méthodes pour traiter le vertige), et Timothée Fonlupt, un infirmier de formation avec une solide expérience dans la production 3D en temps réel. Virtualis a publié plusieurs communications scientifiques sur l’apport de la réalité virtuelle dans le traitement de la cinétose, que l’on appelle plus communément le mal des transports.

Cette affection est provoquée par un déséquilibre entre la perception visuelle et le système vestibulaire (un organe sensoriel situé dans l’oreille interne) responsable de notre équilibre. La rééducation vestibulaire consiste alors à faire disparaître ce déséquilibre, et cela peut se faire soit en habituant l’organisme à des stimuli similaires à celles que l’on rencontre lorsque l’on est touché par la cinétose, ou bien en réorganisant les circuits neuronaux et les réflexes liés à l’oreille interne et à l’œil ou la moelle épinière.  C’est dans le premier cas que Virtualis entre en jeu.

Logo Virtualis

Une gamme variée

Virtualis propose cinq solutions en lien avec la réalité virtuelle :

  • OptoVR repose sur une simulation d’environnements avec des effets de mouvement (optocinétique), avec des effets d’optique comme le tambour de Barany (utilisé en ophtalmologie pour évaluer les capacités visuelles du patient) ou des déplacements au cœur d’une sphère à 360°. Cette solution des distingue des simulations classiques, car elle offre un plus grand confort pour le patient et le praticien, qui n’a plus à subir la simulation comme cela est le cas pour des projections dans la pièce entière. Cela présente également l’avantage de pouvoir proposer des simulations identiques dans différentes pièces et avec des installations moins complexes.
  • PosturoVR est utilisé pour réguler la Verticale Visuelle Subjective (VVS) à l’aide d’une ligne verticale que le patient doit relever à l’aide d’une manette et des mouvements de sa tête. Grâce à des indicateurs présents dans les coins inférieurs de l’écran, le praticien peut mesurer de façon précise l’inclinaison de la tête durant la séance. Près de 24 mesures sont disponibles et entièrement programmables selon les objectifs du professionnel. Les données sont ensuite récupérables aux formats Excel, TXT ou encore sous forme de graphique.
  • CinetoVR est la solution dédiée à la désensibilisation au mal des transports grâce à l’immersion proposée par la réalité virtuelle. Plusieurs simulations sont à disposition, chacune répondant à une situation susceptible de déclencher une cinétose : navigation en mer, lecture ou conduite en voiture ou encore ascenseur. L’intensité des vagues, la rotation du fauteuil ou encore le type de circuit parcouru sont programmables afin de proposer des expériences les plus adaptées possibles à chaque patient.
  • FouleVR simule le passage du patient dans une foule plus ou moins dense et dans des endroits variés : couloir ouvert ou fermé, magasin et centre commercial. Comme pour les autres solutions, les simulations sont paramétrables : densité et proximité de la foule ou encore rayon d’évitement (zone libre autour du patient).
  • Enfin, PsychoVR propose de traiter les phobies par la simulation immersive : les patients sont libres de saisir des objets et de se déplacer de façon naturelle, ce qui leur permet d’être acteurs de leur simulation.  PsychoVR peut déjà traiter l’agoraphobie, l’acrophobie, la claustrophobie, et d’autres solutions sont en cours de développement.

Virtualis Oculus Rift

Ces solutions sont en évolution constante : les professionnels de santé qui le souhaitent peuvent donc s’inscrire au Programme Bêta afin de participer à l’amélioration des logiciels de Virtualis. Ceux-ci sont utilisables via le HTC Vive mais sont également compatibles avec l’Oculus Rift et des vidéoprojecteurs 2D et 3D.

Plus de 100 structures en France et à l’étranger sont déjà équipées de Virtualis. La société participe régulièrement à des salons et des conférences dédiées, et notamment le salon Laval Virtual qui s’est tenu du 22 au 26 mars dernier.

Pourriez-vous utiliser la réalité virtuelle pour soigner votre mal des transports ? Peut-être avez-vous eu l’opportunité de tester cette solution dans un salon ? N’hésitez pas à nous raconter votre expérience en commentaire !

Virtualis : la réalité virtuelle appliquée à la santéhttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/03/virtualis-simulation.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/03/virtualis-simulation-300x300.jpgMarionNouvelles TeKnologiescinétose,mal des transports,réalité virtuelle,santé,Virtualis
Virtualis est une entreprise française spécialisée dans l'application de la réalité virtuelle dans le domaine de la santé. Parmi leurs produits, CinetoVR aide à guérir le mal des transports ! Un pionnier dans son domaine Virtualis a été créée par Franck Assaban, un kinésithérapeute spécialisé en rééducation vestibulaire (c'est-à-dire le développement...