Après avoir annoncé la commercialisation de voitures autonomes, Tesla passe à la vitesse supérieure avec un camion 100% électrique qui doit sortir en septembre prochain. Mais d’autres constructeurs sont déjà sur le coup !

Un concept encore mystérieux

Ce semi-remorque est à mi-chemin entre un minibus, un pick-up et un cabriolet. Aucun visuel n’a été dévoilé pour le moment, mais son design pourrait se rapprocher du Nikola One, un camion alimenté grâce à une pile combustible à hydrogène d’une autonomie comprise entre 1 300 et 1 900 km et placée dans un moteur de 1 000 chevaux.

Elon Musk, le PDG de l’entreprise a tweeté le 13 avril dernier que ce semi-remorque Tesla sera dévoilé en septembre. Il semble très enthousiaste à ce sujet et félicite l’équipe en charge du projet pour son « travail incroyable ».

Tesla n’a pas l’apanage de la nouveauté

Tesla n’est pas le premier à s’intéresser au marché des poids lourds, puisque la société emboîte le pas à Mercedes, Renault, Scania ou encore Nikola Motor Company à l’origine du Nikola One. Certains de ces modèles sont d’ores et déjà en phase d’essai grandeur nature, comme l’Urban eTruck du constructeur allemand, qui circule dans la ville de Stuttgart depuis avril 2016. On peut ainsi lire sur le site de Daimler, la société à l’origine du concept avec Mercedes, l’enjeu que représente le développement de véhicules moins polluants (d’un point de vue sanitaire comme auditif) dans l’expansion des villes, de  plus en plus grandes et attirant de plus en plus de monde.

Mercedes Urban eTruck

La France n’est pas en reste, avec le Maxity de Renault. Celui-ci est déjà intégré au parc automobile de La Poste depuis début 2015, dans le cadre d’un test en conditions réelles dans le Jura. Il embarque ainsi une autonomie allant jusqu’à 200 km grâce à une pile à hydrogène qui permet de prolonger sa durée de vie. La recharge totale des batteries prend ainsi 7 heures et peut se faire sur une prise d’alimentation triphasée grâce à un chargeur embarqué.

« Ce véhicule n’émet pas de nuisances sonores, ne rejette que de la vapeur d’eau ; son autonomie de 200 kilomètres en fait un véhicule idéal pour des missions quotidiennes de distribution urbaines et périurbaines » d’après Karine Forien, directrice de la stratégie efficacité énergétique chez Renault Trucks.

Renault Maxity

Que pensez-vous de l’arrivée des moteurs électriques dans le secteur des poids lourds ? Peut-être possédez-vous (ou comptez-vous posséder dans un futur proche) un véhicule électrique ? On attend votre avis en commentaire !

Les poids lourds aussi passent à l'électrique !https://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/04/urban-etruck-mercedes.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/04/urban-etruck-mercedes-300x300.jpgMarionNouvelles TeKnologiesPerspeKtivecamion,Mercedes,moteur électrique,Renault,Tesla
Après avoir annoncé la commercialisation de voitures autonomes, Tesla passe à la vitesse supérieure avec un camion 100% électrique qui doit sortir en septembre prochain. Mais d'autres constructeurs sont déjà sur le coup ! Un concept encore mystérieux Ce semi-remorque est à mi-chemin entre un minibus, un pick-up et un cabriolet....