Nous sommes le 21 avril 2017, et il y a tout juste 28 ans sortait la Game Boy, la première console portable de Nintendo. On vous propose un petit voyage dans le temps à travers ses plus grands moments !

Première édition Game Boy

21 avril 1989

La Game Boy, première console portable de Nintendo, est commercialisée au Japon. Sa puissance est comparable à celle de la NES sortie en 1983, mais elle est dotée cette fois d’un écran monochrome. Elle sort quelques mois plus tard en France, le 28 septembre 1990, dans un pack comprenant la console, un câble Link pour jouer à deux, quatre piles R6 et le jeu Tetris. Celui-ci s’écoulera à 35 millions d’exemplaires à travers le monde, ce qui en fait le jeu le plus vendu sur la console. Parmi les autres jeux emblématiques figurent la saga Super Mario (avec notamment Super Mario Land) ainsi que les épisodes de la saga The Legend of Zelda (avec Link’s Awakening).

Game Boy Color

23 novembre 1998

Après près de dix ans de règne incontesté dans le domaine des consoles portables (malgré la concurrence de la Game Gear de Sega), la Game Boy bénéficie d’un coup de jeune avec la sortie de la Game Boy Color Plus compacte et dotée d’un écran couleur, une première dans le domaine ! La console bénéficie de graphismes nettement améliorés par rapport à sa grand sœur. De plus, les jeux Game Boy sont compatibles avec ce nouveau modèle : un argument de poids au vu de l’étendue du catalogue de la console. La sortie des premières versions de Pokémon en Europe en octobre 1999 a grandement contribué au succès de la Game Boy Color, qui a perduré jusqu’à l’arrêt de la production en 2003.

Game Boy Advance

21 mars 2001

Il faudra attendre moins de trois ans pour voir apparaître la dernière version de la Game Boy, la Game Boy Advance. Le changement réside surtout dans sa forme, qui passe du format portait à celui de paysage, qui nécessite d’être manipulé à deux mains. Cela permet d’agrandir la taille de l’écran et d’améliorer encore les graphismes par rapport à sa prédécesseur. La console peut également lire les jeux Game Boy Color et connaîtra deux autres versions plus compactes : la Game Boy Advance SP et la Game Boy Micro. Sa production s’arrête en mai 2010, alors que la Nintendo DS est largement ancrée sur le marché depuis sa sortie en 2004.

Gamme Game Boy

Quelques chiffres

La Game Boy s’est écoulée à 118,6 millions d’exemplaires à travers le monde : ce chiffre comprend les ventes de la Game Boy et de la Game Boy Color. Cela en fait la troisième console la plus vendue de l’histoire du jeu vidéo derrière la PlaysStation 2 et la Nintendo DS. Son prix a subi quelques fluctuations, notamment en raison de son succès retentissant : commercialisée à 590 Francs (soit 90€) à sa sortie, son tarif atteindra les 690 Francs au plus fort de son succès, pour passer sous la barre des 300 Francs (environ 45€) à la fin de l’année 1993. Un tarif ultra compétitif qui a contribué à son succès !

Pour les plus nostalgiques, les modèles revendus sur des sites de petites annonces tournent en moyenne entre 20 et 50€. Néanmoins, le succès grandissant du retrogaming (pour preuve la rupture de stock généralisée de la NES Mini) a fait grimper les tarifs, notamment dans les magasins d’achat-vente spécialisés. Il vaut mieux donc passer par des sites entre particuliers et se méfier des prix trop alléchants ou au contraire exorbitants ! Si vous avez la chance d’avoir un vide-grenier consacré à la culture geek près de chez vous, cela peut être une occasion de faire de bonnes affaires.

Mais au fait, on dit le ou la Game Boy ?

Si vous avez grandi dans les années 1990, vous avez du entendre ce débat récurrent dans les cours de récré. L’appellation officielle de Nintendo parle du Game Boy, mais cela n’empêche pas certains (dont l’auteure de cet article) de préférer le genre féminin, la Game Boy étant une console, au même titre que la Master System ou la PlayStation. Il est bon de préciser que ce débat est purement français : contrairement à l’anglais et au japonais, la langue de Molière distingue le masculin et le féminin. Mais contrairement à l’italien, l’allemand ou le portugais, le français n’a pas suivi les consignes de Nintendo en faveur de l’emploi du masculin.

Publicité Game Boy

Et comme cela n’était pas encore assez compliqué, les pratiques varient d’un pays francophone à l’autre ! Ainsi, en France, la Belgique et la Suisse optent pour la Game Boy, tandis que l’influence du Canada sur le Québec a ancré l’utilisation du masculin. Plus globalement, ce sont tous les noms de console qui sont masculinisés au Québec.

Alors, vous dites plutôt le ou la Game Boy ? Lesquelles des versions de cette console possédiez-vous (ou possédez-vous encore !) ?

La Game Boy a 28 ans !https://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/04/Gameboy-1989.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/04/Gameboy-1989-300x300.jpgK-actusJoystiKPerspeKtiveGame Boy,Game Boy Advance,Game Boy Color,Nintendo
Nous sommes le 21 avril 2017, et il y a tout juste 28 ans sortait la Game Boy, la première console portable de Nintendo. On vous propose un petit voyage dans le temps à travers ses plus grands moments ! 21 avril 1989 La Game Boy, première console portable de Nintendo,...