Cette plate-forme néerlandaise repose sur un algorithme qui permet de prédire si un morceau deviendra un grand succès.

Comment ça marche ?

L’algorithme utilisé par HitWizard analyse plusieurs critères pour parvenir à des prédictions :

  • Tout d’abord, le classement Spotify des morceaux les plus populaires de la plate-forme de streaming. Ainsi, en suivant cette logique, des morceaux qui dont déjà partie des 200 morceaux les plus écoutés ont plus de chance de rester dans le classement que des morceaux plus anciens.
  • Il analyse également la composition technique du morceau, comme son tempo (basé sur le nombre de pulsations par minute), et le compare aux données à sa disposition sur le temps de diffusion de ce type de morceau à la radio ou le classement sur Spotify.

Critères de HitWizard

Des progrès à suivre

Le réseau neuronal utilisé pour cet algorithme possède déjà, selon son créateur Ard Boerd,  « plus de 2,5 millions de lignes de données », ce qui lui permet de donner des prédictions fiables à 62%. Un score qui devrait augmenter avec les nouvelles données qui seront intégrées dans l’algorithme afin d’en améliorer sa fiabilité. Une initiative identique existe déjà dans le domaine du cinéma, puisque ScriptBook compte prédire le succès d’un film au box-office à partir de son script.

Vous pouvez mettre HitWizard à l’épreuve vous-même sur le site dédié. Saurez-vous vous montrer plus perspicace que l’algorithme ?

Top 200 Spotify

Hitwizard veut prédire les futurs tubes musicauxhttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/10/hitwizard-interface.pnghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2017/10/hitwizard-interface-300x300.pngMarionAKtualitésalgorithme,HitWizard,musique,Spotify
Cette plate-forme néerlandaise repose sur un algorithme qui permet de prédire si un morceau deviendra un grand succès. Comment ça marche ? L'algorithme utilisé par HitWizard analyse plusieurs critères pour parvenir à des prédictions : Tout d'abord, le classement Spotify des morceaux les plus populaires de la plate-forme de streaming. Ainsi, en...