Le dessinateur et réalisateur japonais cofondateur du studio Ghibli célèbre aujourd’hui ses 77 ans. L’occasion de revenir sur sa fructueuse carrière !

Des débuts dans les plus grands studios

Hayao Miyazaki est un des plus grands représentants de l’animation japonaise à l’international, grâce notamment aux films produits par le studio Ghibli qu’il a cofondé avec Isao Takahata. Né le 5 janvier 1941 à Tokyo, il grandit dans le Japon d’après-guerre, dévasté après le largage des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki. Pendant sa dernière année au lycée Toyotama, il découvre le premier film d’animation japonais en couleurs : Le Serpent Blanc de Taiji Yabushita et produit par le studio Toei. Cette découverte le pousse à s’exercer au dessin en imitant le style d’Ozamu Tezuka dont il est un grand amateur. Il est ensuite engagé au studio Toei en avril 1963 : il y réalise plusieurs films et est ensuite engagé sur la série télévisée Ken, l’enfant-loup, concurrente d’Astro le petit robot d’Ozamu Tezuka. En 1971, il quitte Toei et intègre les studios A-Pro avec Isao Takahata qu’il a rencontré quelques années plus tôt chez Toei, avant de rejoindre Zuiyo Pictures deux ans plus tard. Il travaille sur Heidi, la petite fille des Alpes en tant que concepteur scénique avant de passer à la réalisation en 1978 avec la série Conan, le fils du Futur.

Premiers succès

En 1979, Miyazaki sort son premier long-métrage en tant que réalisateur : Le Château de Cagliostro. En 1982, il signe les six premiers épisodes de la série Sherlock Holmes diffusée en France en 1984 et 1985. Son nouveau projet, Nausicaä et la Vallée du Vent, peine à intéresser les producteurs : il passe d’abord par une version manga qui connaît rapidement un grand succès. L’adaptation ne commence qu’en 1983 et prend du retard du fait de l’exigence de Miyazaki sur la qualité du rendu. Le film sort en 1984 et connaît un immense succès. C’est grâce à ce dernier qu’il peut fonder le studio Ghibli avec Isao Takahata. Miyazaki décide de se concentrer sur les long-métrages d’animation malgré la tendance favorisant les séries et les OAV (des productions animées qui ne sont pas destinées à une exploitation audiovisuelle). Le Château dans le Ciel sort en août 1986, avant la consécration de Mon Voisin Totoro deux ans plus tard, à tel point que Totoro est devenu l’emblème des studios Ghibli. Suivront Kiki la petite sorcière, Porco Rosso et Pompoko, respectivement en 1989, 1992 et 1994.

À l’étranger

Ghibli passe un accord avec Disney en 1996 qui permettent de distribuer les films en dehors du Japon. Pendant ce temps, Miyazaki se lance dans la production de Princesse Mononoké qui durera deux ans et laissera le réalisateur fatigué. Il décide alors de quitter Ghibli en 1998 pour une nouvelle structure voisine : Butaya. Le film arrive dans les salles françaises en 2000 et propulse Miyazaki sur une notoriété internationale. Les films suivants connaissent également un beau succès, comme Le Voyage de Chihiro en 2001 (qui obtient l’Oscar du meilleur film d’animation), Le Royaume des Chats en 2003 et Le Château Ambulant en 2004. Suivront Ponyo sur la Falaise en 2008, et Le Vent se Lève en 2013. C’est à cette date que Miyazaki prend sa retraite en tant que réalisateur, bien qu’il ait annoncé travailler sur un nouveau projet, un court-métrage d’animation nommé Boro la petite chenille. Un nouveau long-métrage est également en préparation, dont la sortie est attendue pour les Jeux Olympiques de 2020 qui se déroulent à Tokyo.

Et vous, quel est votre film préféré de Hayao Miyazaki ? On attend vos coups de cœur dans les commentaires !

Bon anniversaire Hayao Miyazaki !https://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/01/hayao-miyazaki-croquis.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/01/hayao-miyazaki-croquis-300x300.jpgMarionPop KornAnimation japonaise,Hayao Miyazaki,Le Château Ambulant,Le Château dans le Ciel,Le Voyage de Chihiro,Mon Voisin Totoro,Ponyo sur la Falaise,Porco Rosso,Princesse Mononoké,Studios Ghibli
Le dessinateur et réalisateur japonais cofondateur du studio Ghibli célèbre aujourd'hui ses 77 ans. L'occasion de revenir sur sa fructueuse carrière ! Des débuts dans les plus grands studios Hayao Miyazaki est un des plus grands représentants de l'animation japonaise à l'international, grâce notamment aux films produits par le studio Ghibli...