C’est à l’occasion du CES qui se termine aujourd’hui à Las Vegas que Netflix a lancé la promotion, très originale, de sa nouvelle série Altered Carbon…

Pour attirer les curieux, le service de VOD a donc crée une start-up baptisée Psychasec. L’entreprise a fait croire aux visiteurs qu’il été possible d’accéder à l’immortalité. Le principe ? Transférer notre conscience dans un nouveau corps lorsque nous mourrons. Le discours de ces intervenants, tout de blanc vêtus est bien rodé, ils expliquent qu’ils souhaitent “sauvegarder votre mémoire”. Comme si votre conscience était stockée sur une clé USB pour la transférer par la suite vers un autre corps.

©engadget.com

©engadget.com

Deux enveloppes corporelles sont exposées sur le stand dans des tubes prêtes à héberger votre conscience. Les intervenants expliquent qu’il est possible de changer notre enveloppe corporelle à la demande. Une enveloppe prête à être livrée est d’ailleurs présentée dans un sac hermétique. De nombreux visiteurs ont déposés leur adresse mail pour en savoir plus, l’équipe de Psychatec a promis de leur transmettre les nouvelles informations par mail dès le 2 février 2018.

©numerama

Vous l’aurez compris, le stand Psychasec est une opération de communication de Netflix pour sa nouvelle série intitulée Altered Carbon. Pour les visiteurs qui ne sont pas au courant la surprise est totale ! Cette nouvelle série devrait plaire aux fans de Black Mirror… On vous laisse découvrir la bande annonce de cette nouvelle série :

CES 2018 : Netflix lance une promotion originale pour sa nouvelle série https://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/01/psychasec-1-1024x684.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/01/psychasec-1-300x300.jpgFannyAKtualitésPop KornAltered Carbon,CES 2018,Netflix,Psychasec,Série Netflix,Start-up
C'est à l'occasion du CES qui se termine aujourd'hui à Las Vegas que Netflix a lancé la promotion, très originale, de sa nouvelle série Altered Carbon... Pour attirer les curieux, le service de VOD a donc crée une start-up baptisée Psychasec. L'entreprise a fait croire aux visiteurs qu'il été possible...