Cette plate-forme met en relation particuliers, professionnels et associations pour échanger des produits proches de la date de péremption et ainsi éviter le gaspillage alimentaire.

Le boom de la collaboration

Les plate-formes collaboratives sont légion de nos jours pour toutes sortes d’utilisations : que ce soit pour louer un matériel à un voisin, faire du covoiturage ou encore prêter son véhicule entre particuliers, on peut aujourd’hui trouver de nombreuses utilités à ces sites (et parfois applications). Jette Pas Partage est un de ceux-là, car il permet d’échanger de la nourriture bientôt périmée pour les redistribuer auprès d’associations qui en ont besoin. Pour l’instant, deux structures sont partenaires, à savoir le Secours Populaire français et Les Petits Frères des Pauvres.

Source : jettepaspartage.fr

Réduire le gaspillage alimentaire

La création de la plate-forme part d’un constat édifiant : selon l’ADEME, chaque année en France, une personne jette en moyenne 7 kilos d’aliments non déballés. Ce gaspillage représente 10 millions de tonnes répartis à différentes étapes de l’industrie agro-alimentaire, dont la plus grande part a lieu au moment de la consommation, suivi de la production puis de la transformation. La valeur théorique des aliments jetés est de 16 milliards d’euros et équivalente à 15 300 000 tonnes de CO2. Afin de réduire ce gaspillage, la France s’est engagée à travers le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire : son objectif est de réduire de moitié le gaspillage alimentaire à l’horizon 2025, notamment au travers d’une loi adoptée en février 2016.

Échanger pour mieux consommer

La création de Jette Pas Partage permet donc de mettre en relation particuliers, professionnels et associations pour donner une nouvelle vie à des produits encore consommables qui pourraient finir à la poubelle faute d’être consommés. Les échanges peuvent s’effectuer de particulier à particulier, mais aussi de particuliers vers des professionnels ou des associations. Afin de garantir la conformité sanitaire des produits, des contrôler sont mis en place par divers moyens :

  • Tout d’abord, la sécurité alimentaire par le biais de précautions sur la conservation et le transport des denrées, avec entre autres le respect de la chaîne du foid.
  • Une traçabilité des échanges entres les utilisateurs afin de pouvoir remonter à la source en cas de problème.
  • La mise en ligne d’un Guide des dons afin de garantir la viabilité des produits donnés : température de conservation, délai de 72 heures avant la Date Limite de Consommation (DLC), vérification de l’aspect du produit dans le cas d’une Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO), etc.

La plate-forme compte actuellement une quarantaine d’utilisateurs et 70 dons réalisés. Si vous souhaitez contribuer au développement du site (en attendant l’application en cours de développement), je vous invite à vous inscrire sur jettepaspartage.fr !

 

Contre le gaspillage alimentaire, Jette Pas Partagehttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/02/jette-pas-partage.pnghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/02/jette-pas-partage-300x300.pngMarionÉKologiealimentation,gaspillage alimentaire,Jette Pas Partage,plate-forme collaborative
Cette plate-forme met en relation particuliers, professionnels et associations pour échanger des produits proches de la date de péremption et ainsi éviter le gaspillage alimentaire. Le boom de la collaboration Les plate-formes collaboratives sont légion de nos jours pour toutes sortes d'utilisations : que ce soit pour louer un matériel à...