Près d’un an après l’arrivée de Google Home en France, c’est au tour d’Amazon de proposer ses enceintes connectées dans l’Hexagone à partir du 13 juin.

De nouveaux assistants

Nous vous avons déjà parlé l’an dernier de l’arrivée des assistants intelligents en France avec Google Home en fer de lance. Près d’un an plus tard, Amazon se lance dans la course en France avec sa gamme Echo dont nous vous avons déjà parlé il y a quelques mois. Le géant de l’e-commerce avait été le premier à se lancer sur ce marché dès 2014 avec son intelligence artificielle baptisée Alexa. Celle-ci repose sur un système de reconnaissance vocale que l’on retrouve dans d’autres systèmes comme Siri d’Apple ou encore Google Home. Face à son succès aux États-Unis, d’autres géants comme Google et Apple ont commencé à s’intéresser à ce marché et à proposer leur propre enceinte connectée.

Le modèle Amazon Echo et sa version miniaturisée Echo Dot seront disponibles à partir du 13 juin prochain. Quant à Amazon Echo Spot, il faudra attendre un peu plus longtemps car le réveil intelligent ne sera disponible qu’à partir du 23 juillet.

Une concurrence rude

Pour se distinguer de ses concurrents, les enceintes Amazon Echo renforcent leur intégration dans le pays de destination en mettant les utilisateurs en relation avec des partenaires locaux ou nationaux, comme Franceinfo, LaFourchette ou Marmiton pour la France. Cela explique l’arrivée tardive des enceintes d’Amazon par rapport à Google qui est implanté depuis près d’un an et a déjà écoulé 10 millions de ses enceintes à travers le monde, devenant le premier revendeur mondial devant Amazon au premier trimestre 2018. Les fêtes de fin d’année et l’arrivée de la Google Home Mini en France ont joué un rôle prépondérant dans l’inversion des tendances. Amazon doit donc mobiliser de grands moyens pour espérer percer sur le marché français. D’abord disponible uniquement aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Allemagne en 2017, l’enceinte connectée a depuis intégré le marché d’une trentaine de nouveaux pays dont l’Inde et le Japon.

D’autant plus que les enceintes Echo ont déjà été mises en avant pour des affaires liées à la confidentialité. Il y a quelques jours, une enceinte Amazon a enregistré une conversation à l’insu de son propriétaire avant de l’envoyer à un de ses contacts. L’an dernier, au moment du Super Bowl, une publicité vantant les mérites d’Amazon Echo a déclenché les assistants de plusieurs foyers américains suite à une requête formulée durant le spot. Pour convaincre les acheteurs français, les enceintes sont disponibles à la précommande à moitié prix pendant dix jours sur le site d’Amazon.

Ferez-vous partie des premiers acheteurs d’Amazon Echo ? Quel modèle a votre préférence ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Après Google, place aux enceintes Amazonhttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/06/amazon-echo-gamme.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/06/amazon-echo-gamme-300x300.jpgMarionKonnectéAmazon,Amazon Echo,assistant intelligent,enceinte connectée
Près d'un an après l'arrivée de Google Home en France, c'est au tour d'Amazon de proposer ses enceintes connectées dans l'Hexagone à partir du 13 juin. De nouveaux assistants Nous vous avons déjà parlé l'an dernier de l'arrivée des assistants intelligents en France avec Google Home en fer de lance. Près...