Sous cette appellation se cache la date à laquelle l’humanité se met à consommer plus de ressources que la Terre ne peut en produire en une année.

La croissance de la population mondiale et de ses besoins depuis le XXe siècle a de nombreux impacts sur notre environnement, notamment en matière de pollution ou de biodiversité. Depuis 2006, l’organisation non gouvernementale Global Footprint Network calcule l' »Earth Overshoot Day », ou « jour du dépassement » en français. Il s’agit de la date à partir de laquelle les ressources produites en un an par la Terre sont épuisées, ce qui amène à piocher inexorablement dans les réserves constituées depuis des centaines, voire des milliers d’années.

Cet indicateur est calculé sous la formule suivante :  J = BE x 365 . J représente le jour du dépassement calculé à partir du 1er janvier, B la capacité de la Terre à produire des ressources renouvelables et à absorber les déchets produits par cette consommation et E l’empreinte écologique de l’humanité. Celle-ci est obtenue en estimant les surfaces nécessaires pour produire des ressources qui seront ensuite consommées par l’Homme. Plutôt que de proposer un résultat sous forme de pourcentage, l’ONG a décidé de calculer une date, l’information étant plus simple à comprendre et aussi plus marquante pour sensibiliser la population.

On estime qu’actuellement, nous aurions besoin d’1,7 Terres pour subvenir à l’ensemble de nos besoins. Les scientifiques craignent que nous atteignions le seuil des 2 Terres d’ici la moitié du XXIe siècle. En France, le jour du dépassement est daté au 5 mai : cela signifie que nous consommons plus de ressources au niveau national par rapport à la moyenne mondiale. En extrapolant ces chiffres au niveau mondial, il nous faudrait ainsi 2,9 Terre pour subvenir à nos besoins. À titre d’exemple, le jour du dépassement pour le Qatar a lieu le 9 février, tandis que le Vietnam fait partie des meilleurs élèves (si tant est qu’il puisse en avoir) puisque sa date est le 21 décembre.

Afin de lutter contre l’épuisement de nos ressources, le mot-dièse #MoveTheDate a été mis en place sur Twitter afin de sensibiliser la population. En reportant la date du jour du dépassement de 5 jours chaque année, nous pourrions ainsi ne plus vivre à crédit des ressources terrestres en 2050 ! Pour cela, on peut commencer par de petits gestes , comme réduire la quantité de déchets par le biais du tri sélectif, opter pour le compost pour les déchets alimentaires, privilégier les transports en commun au lieu de la voiture ou encore économiser l’énergie (eau, électricité) en remplaçant vos appareils par des systèmes moins gourmands. Il est également primordial de revoir notre mode de consommation actuel en privilégiant des appareils réparés ou recyclés plutôt que du neuf afin de réduire la quantité de matériaux utilisés, notamment pour fabriquer un smartphone.

Le jour du dépassement, c'est pour bientôthttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/07/surpopulation.jpeghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/07/surpopulation-300x300.jpegMarionÉKologieécologie,empreinte écologique,énergies renouvelables,jour du dépassement,overshoot day,surconsommation
Sous cette appellation se cache la date à laquelle l'humanité se met à consommer plus de ressources que la Terre ne peut en produire en une année. La croissance de la population mondiale et de ses besoins depuis le XXe siècle a de nombreux impacts sur notre environnement, notamment en...