Alors que les annonces sur la potentielle présence d’eau sur la planète rouge affolent l’actualité, la NASA est d’ores et déjà en train d’imaginer les habitations dans lesquelles vivront ses futurs habitants !

Un défi de taille !

L’agence spatiale américaine avait lancé en 2015 un concours visant à créer une habitation artificielle destinée à héberger les premiers colons de Mars. Les projets reposent sur l’impression 3D et doivent supporter les conditions de vie difficiles de la planète. La NASA et l’Université Bradley située dans l’Illinois ont ainsi analysé 18 modèles créés par le biais d’un logiciel spécialisé. Au final, ce sont cinq équipes qui ont été retenues pour l’étape suivante : en plus d’avoir proposé un concept viable, les participants ont également démontré la capacité de leur projet à résister aux différentes contraintes de la planète rouge.

Les projets finalistes

Parmi les équipes finalistes, on retrouve Zopherus, qui propose un habitat construit avec des imprimantes 3D mobiles et qui peuvent utiliser des matériaux présents de façon entropique sur la planète (glace, roche, oxyde de calcium) pour les aider dans leur tâche. Il faut toutefois compter plusieurs semaines pour espérer profiter de votre toute nouvelle maison !

Quant à AI SpaceFactory, elle a opté pour une habitation cylindrique, afin d’optimiser l’occupation de l’espace au sol et en hauteur par rapport à un dôme. Les activités peuvent ainsi être séparées par étage plutôt que de devoir séparer une même surface au sol en plusieurs espaces de taille restreinte. La structure est également pensée pour permettre de résister aux conditions difficiles sur Mars, tout en proposant une habitation lumineuse et dans laquelle ses occupants pourront à la fois socialiser et décompresser.

Kahn-Yates a quant à elle présenté un design doté de nombreuses fenêtres, ce qui a pour effet de favoriser la luminosité. Le projet est également présenté comme très résistant aux tempêtes de poussière qui touchent régulièrement Mars.

SEArch+/Apis a opté pour une habitation dont la forme se rapproche de celle proposée par le tandem Kahn-Yates. Elle laisse entrer la lumière, tout en proposant une protection solide contre les radiations provoquées par les rayonnements cosmiques.

Enfin, l’équipe NorthWestern University a proposé une habitation dotée d’une coque sphérique et surmontée d’un dome parabolique. La construction se veut facilitée grâce à un robot capable de gonfler la structure et à laquelle est ajoutée la coque de protection afin de résister aux conditions extérieures.

Chaque équipe doit désormais proposer une reproduction de leur projet à l’échelle 1/3 afin d’éprouver leur faisabilité et leur résistance à des conditions similaires à celles présentes sur Mars. Les cinq équipes se partageront une enveloppe de 100 000$ à laquelle d’ajoutera une cagnotte de 20 957,95$ pour les deux équipes finalistes. Nous vous donnons rendez-vous dans quelques mois pour le résultat final de ce concours !

Découvrez les habitations finalistes pour vivre sur Marshttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/08/habitations-mars.jpghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/08/habitations-mars-300x300.jpgMarionNouvelles TeKnologiesexploration spatiale,impression 3D,Mars,NASA,vivre sur Mars
Alors que les annonces sur la potentielle présence d'eau sur la planète rouge affolent l'actualité, la NASA est d'ores et déjà en train d'imaginer les habitations dans lesquelles vivront ses futurs habitants ! Un défi de taille ! L'agence spatiale américaine avait lancé en 2015 un concours visant à créer une...