Bob Iger, PDG du groupe aux grandes oreilles, a donné plus de détails concernant ses ambitions sur le marché de la SVOD afin de concurrencer le géant Netflix.

Le Disneyflix

Le succès de Netflix fait des envieux, dont le groupe Disney propriétaire des fructueuses licences Marvel et Star Wars. On sait donc depuis plusieurs mois que le groupe souhaite proposer un nouveau Service de Vidéo à la Demande (SVOD) par abonnement regroupant l’ensemble des contenus du studio, dont une partie était jusqu’ici diffusée sur Netflix. Une enquête du New York Times parue le 5 août dernier nous a permis d’apprendre qu’Ant-Man et la Guêpe, sorti le mois dernier dans les salles françaises, serait le dernier blockbuster Marvel à figurer au catalogue de Netflix.

Captain Marvel, le prochain film de la phase 3 du MCU, arrivera directement sur ce nouveau service une fois que le film aura dépassé le délai légal séparant la sortie en salles et celle en DVD et Blu-Ray (exception faite de la France, où le délai légal entre la sortie en salles et la diffusion en SVOD est de trois ans). Une mesure visant à proposer un service solide et incontournable pour les fans de Disney, Marvel et Star Wars dès son lancement afin de garantir une croissance rapide du nombre d’abonnés. Au final, seules les séries Marvel réalisées en collaboration avec Netflix (Daredevil, Jessica Jones, Luke CageIron Fist et The Punisher) resteront sur la plate-forme, celles-ci étant gérées par la filiale Marvel Television et non par Marvel Studios.

Aucune date de sortie ni tarif d’abonnement n’a encore été dévoilé par le groupe, même si le lancement est estimé pour la fin de l’année 2019. Mais ce service surnommé Disneyflix par certains n’est pas le seul atout de Bob Iger, PDG du groupe, pour s’imposer sur le marché de la SVOD.

Pas un, mais trois services

Le groupe a étendu son influence sur le domaine médiatique ces dernières années, avec le rachat successif de Marvel Studios et Lucasfilm au début des années 2010. Il a également acquis des parts dans Hulu, une autre plate-forme de SVOD notamment renommé pour diffuser la série The Handmaid’s Tale. Cela lui a permis d’intégrer au catalogue du contenu original issu de ses chaînes Disney Channel, Disney Junior ou encore Disney XD, ainsi que de nombreux films familiaux. Le rachat confirmé de la 21st Century Fox lui a permis d’agrandir encore ses parts dans l’entreprise ainsi que la quantité de contenus qui pourront être mis à disposition par Disney dans les prochains mois.

Disney possède également ESPN+, un service de diffusion de sport lancé en avril dernier avec un tarif de 4,99$ par mois.

Plutôt que de fusionner l’ensemble de ces services en une seule plate-forme, le groupe compte plutôt continuer de distinguer les offres selon le public. Chaque service est donc destiné à un public différent : le futur Disneyflix avec un contenu familial estampillé Marvel, Star Wars, Pixar ou encore 21st Century Fox, ESPN+ pour les amateurs de sport et Hulu pour des contenus plus adultes. Il n’est pas exclu que des réductions soient appliquées aux abonnés souscrivant à plusieurs de ces services.

Comme chaque service de SVOD, l’accent sera également mis sur les contenus originaux : Disney a ainsi confirmé préparer plusieurs nouvelles séries Star Wars. Le groupe met les grands moyens pour attirer les utilisateurs, car l’une de ces créations originales s’est vu attribuer un budget de dix millions de dollars par épisode ! Il se peut néanmoins que le groupe compte sur son (très) large catalogue de contenus dits « froids » (déjà existants et souvent moins récents) grâce à ses nombreuses licences pour attirer un large public familial.

Pensez-vous souscrire à ce futur service ? Quelles sont vos attentes sur ce Disneyflix ? Nous attendons vos avis dans les commentaires.

Disney en dit plus sur son offre de SVODhttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/08/disney-catalogue.pnghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2018/08/disney-catalogue-300x300.pngMarionPop KornDisney,Netflix,Service de Vidéo à la Demande,SVOD
Bob Iger, PDG du groupe aux grandes oreilles, a donné plus de détails concernant ses ambitions sur le marché de la SVOD afin de concurrencer le géant Netflix. Le Disneyflix Le succès de Netflix fait des envieux, dont le groupe Disney propriétaire des fructueuses licences Marvel et Star Wars. On sait...