La cérémonie, qui s’est tenue la nuit dernière, a récompensé la diversité et l’ouverture au monde avec un palmarès éclectique.

L’Académie des Arts du Cinéma semble avoir tiré les leçons de ses erreurs passées. Longtemps critiquée pour son manque d’ouverture dans les actrices, acteurs et œuvres récompensées (avec une large majorité de nommé(e)s blancs), elle semble s’ouvrir enfin au monde dans ces Oscars 2019.

Pas de grand gagnant

Deux films ont tiré leur épingle du jeu, à savoir Roma et Green Book. Le premier est reparti avec trois statuettes : Meilleur film en langue étrangère, Meilleur Réalisateur et Meilleure Photographie. Quant à Green Book, il décroche les prix du Meilleur Film, Meilleur Scénario Original et Meilleur second rôle masculin pour Mahershala Ali. Pas de domination totale donc cette année pour les catégories les plus prestigieuses, et il en est de même pour les prix plus secondaires.

De la diversité

Côté performance, Rami Malek a décroché l’Oscar du Meilleur Acteur pour sa performance dans Bohemian Rhapsody, dans lequel il incarne le célèbre chanteur de Queen, Freddie Mercury. Une transformation physique qui aura plu au jury, qui récompense régulièrement les performances de ce type (comme Gary Oldman en 2018 avec son interprétation de Winston Churchill dans Les Heures Sombres ou Meryl Streep en 2012 pour son rôle de Margaret Thatcher dans La Dame de Fer). L’Oscar de la Meilleure Actrice revient quant à lui à Olivia Colman qui incarne la reine Anne dans La Favorite. Un résultat qui surprend, alors que Glenn Close était donné grande favorite (!) pour sa prestation dans The Wife.

Spike Lee, réalisateur engagé dans la cause noire, a été récompensé par l’Oscar de la Meilleure Adaptation pour BlacKkKlansman, adapté d’un roman de Ron Stallworth inspiré de faits réels. Le film raconte comment un policier noir a infiltré une cellule du Ku Klux Klan à la fin des années 1970. Son discours a été marqué par le 400e anniversaire du premier contingent d’esclaves noirs aux États-Unis, ainsi que l’histoire de son arrière-grand-mère, elle-même esclave.

Autre récompense pour une vedette afro-américaine, Regina King a reçu la statuette du Meilleur second rôle féminin avec Si Beale Street pouvait parler. Ce sont donc trois statuettes qui ont été décernées à des afro-américains cette nuit, un record pour les Oscars, mais que l’on espère voir battu ces prochaines années !

Marvel (et Disney) récompensé

S’il n’a pas remporté le prix du Meilleur Film, Black Panther est néanmoins reparti avec trois Oscars, notamment celui de la Meilleure musique pour Ludwig Goransson, Meilleurs Costumes (avec Ruth Carter) et Meilleurs Décors (saluant le travail d’Hannah Beachler et Jay Hart). Le prix de la Meilleure Chanson n’a donc pas été attribué à Kendrick Lamar, mais à Lady Gaga et Bradley Cooper pour Shallow, titre phare du film A Star is Born.

Pixar s’est encore démarqué cette année, cette fois dans la catégorie Meilleur court-métrage d’animation avec Bao. Diffusé avant Les Indestructibles 2, il raconte l’amour inconditionnel d’une mère pour son fils d’une façon à la fois inattendue et très émouvante. Le prix du Meilleur film d’animation leur a toutefois échappé cette année, puisque c’est Sony qui l’a emporté avec Spider-Man : New Generation. Encore un signe d’ouverture du jury, puisque le film prend pour protagoniste non pas Peter Parker, mais Miles Morales, dernière incarnation de l’araignée et métisse, d’un père noir américain et d’une mère hispanique.

Bohemian Rhapsody a également remporté deux prix liés au son, avec le meilleur Montage son et le meilleur Mixage son, ainsi que la statuette du Meilleur montage. Les meilleurs effets spéciaux sont allés au film First Man de Damien Chazelle.

Enfin, le meilleur court-métrage documentaire a été décerné à Period. End of Sentence, qui raconte la stigmatisation des règles dans un village indien, et la révolution menée par les femmes pour concevoir leurs propres serviettes et reprendre le pouvoir sur leur corps et la société. Il est disponible gratuitement sur Netflix sous le titre Les règles de notre liberté ainsi que sur le site officiel.

Découvrez les résultats des Oscars 2019https://k-actus.net/wp-content/uploads/2019/02/oscars-2019.pnghttps://k-actus.net/wp-content/uploads/2019/02/oscars-2019-300x300.pngMarionPop KornA Star Is Born,BlacKkKlansman,Bohemian Rhapsody,Green Book,La Favorite,Mahershala Ali,Olivia Colman,Oscars,Oscars 2019,Period. End of Sentence,Rami Malek,Regina King,Roma,Spider-Man : New Generation
La cérémonie, qui s'est tenue la nuit dernière, a récompensé la diversité et l'ouverture au monde avec un palmarès éclectique. L'Académie des Arts du Cinéma semble avoir tiré les leçons de ses erreurs passées. Longtemps critiquée pour son manque d'ouverture dans les actrices, acteurs et œuvres récompensées (avec une large...