Pour lutter contre le stress de leurs employés, certaines entreprises japonaises autorisent la présence d’animaux dans leurs bureaux.