Cette intelligence artificielle permet de connaître l’état mental des souris et rats lorsque l’on teste des substances psychotropes sur eux.